En cours de juin 2014 à juin 2024

Infrastructures de transport du Grand Paris

Les grandes étapes du projet

avril 2015

Attribution du marché : lot 3 de la ligne 4 pour la RATP

mai 2015

Attribution du marché : lot 4 de la ligne 14 pour la RATP

Mandataire: NGE GC

octobre 2015

Attribution du marché : lot 2 de la ligne 4 pour la RATP

avril 2016

Attribution du marché : Passerelle de Clamart pour la SNCF

juin 2016

Attribution du marché : lot GC 01 de la ligne 11 pour la RATP

Mandataire: NGE GC

septembre 2016

Attribution du marché : lot T2C de la ligne 15 Sud pour la Société du Grand Paris

mars 2017

Attribution du marché : Entonnement Haussmann Saint Lazare d'Eole pour SNCF Réseau

Mandataire: GUINTOLI

méthodologie

Un groupement pour disposer d’expertises complémentaires

Des partenaires européens francophones spécialistes des travaux souterrains et travaux spéciaux (Demathieu Bard, Implenia, Pizzarotti et Franki Foundations Belgium) se sont réunis avec NGE au sein d’un groupement. Toutes les personnes dédiées aux études sont réunies dans les mêmes locaux à Vanves pour plus de stimulation et d’innovation.

 

Grande co-activité dans un environnement contraint et très urbanisé

Les travaux du Grand Paris sont réalisés dans un environnement urbanisé qui suppose de mettre en œuvre de nombreuses mesures pour limiter la gêne des usagers et des riverains, pour garantir la sécurité des équipes et des tiers, mais aussi l’intégrité des immeubles proches des interventions.

Grand Paris illustration1
Grand Paris illustration2

Interview

«  Du fait de la pénurie de projets souterrains en France, les experts sont devenus rares. Pour les chantiers du Grand Paris qui vont durer jusqu’en 2032, nous avons besoin de ressources supplémentaires, de techniciens, d’ingénieurs spécialisés et d’ouvriers. Nous avons mis sur pied un vaste programme de formation en nous appuyant sur notre école interne pour former des personnes éloignées de l’emploi. D’ores et déjà des formations de coffreur-mineur-boiseur sont assurées par nos soins ; d’autres formations sur la conduite de tunnelier sont également prévues.  » Orso Vesperini, directeur des grands projets nationaux.

innovation

Evacuation et valorisation des déblais

NGE a mis au point un procédé innovant d’analyse en continu de la nature des polluants contenus dans les déblais, ce qui permet une meilleure gestion et une orientation plus rapide vers la filière ad hoc. Baptisé Diagnosol Express®, ce procédé est lauréat de l’appel à projets lancé par la Société du Grand Paris et l’Ademe. La phase d’expérimentation a démarré en avril 2017 et le procédé devrait être opérationnel à la fin de l’année.

 

Interférométrie satellitaire

A partir d’images satellites, il est possible de mettre en évidence des déplacements éventuels du terrain, du bâti et des ouvrages d’art. C’est ce type de prestations que propose MIRE, filiale de TSO, dans le cadre des chantiers menés pour le Grand Paris. Grâce à ce procédé, on arrive à connaître le tassement et le soulèvement d’une chaussée, d’un trottoir, d’une maison… et ce à 5 millimètres près.

Grand Paris illustration3
Grand Paris illustration4

Matériel

NGE et les membres du groupement Alliance se sont dotés de deux tunneliers pour assurer la réalisation des deux tunnels forés de la L15 T2C du Grand Paris.

Le tunnelier est une (grosse) machine permettant de percer des tunnels à (grande) profondeur - de 15 à 55 m sous la surface-, à un rythme de 10 à 12 m par jour. Ces engins de forage dont la longueur totale peut atteindre jusqu’à 100 mètres assurent plusieurs fonctions : creusement du terrain, évacuation des déblais, soutènement provisoire et montage du revêtement définitif du tunnel.

 

L’utilisation d’un tunnelier, en plus de permettre des travaux sécurisés, réduit l’emprise de chantier en surface (et donc la gêne pour les riverains) qui se limite aux puits de départ et de sortie : fondamental pour des travaux en ville !

Par ailleurs, NGE s’appuie sur sa propre usine de préfabrication de voussoirs avec la production sur place du béton. Située à Limoges-Fourches en Ile-de-France, cette usine est la première en la matière qui utilise une chaîne semi automatisée pour fabriquer des voussoirs.